Close
La collecte sélective des déchets organiques

La collecte sélective des déchets organiques

Question écrite 01/03/2017 de FONTAINE Eddy à DI ANTONIO Carlo, Ministre de l’Environnement, de l’Aménagement du Territoire, de la Mobilité et des Transports et du Bien-être animal

Depuis plusieurs années, le BEP environnement, intercommunale namuroise de gestion des déchets, a instauré la collecte sélective des déchets organiques.

Pour implémenter ce nouveau mode de collecte, l’intercommunale a privilégié la politique des petits pas, mais « en moins de 10 » la quasi-totalité des communes affiliées y est venue et toutes en sont très satisfaites.

Les langes pour nouveau-nés peuvent être collectés de la sorte et cela aide assez bien les jeunes parents. Or il me revient que les services de Monsieur le Ministre envisageraient de ne plus permettre leur collecte par le biais de ces collectes sélectives. Qu’en est-il ?

Paradoxalement, certains adultes peuvent souffrir d’incontinence et doivent, pour des raisons médicales, utiliser, eux aussi, des langes. Or, contrairement aux enfants, ils ne peuvent entrer dans les collectes organiques.

Monsieur le Ministre confirme-t-il cette information ? Le cas échéant, quelles en sont les raisons ? Envisage-t-il une modification réglementaire sur le sujet ?

Réponse du Ministre

Actuellement, la collecte des déchets organiques relève de l’autonomie communale. Sur les sept intercommunales wallonnes, six proposent une collecte sélective des déchets organiques. Quatre intercommunales proposent la collecte des déchets organiques, incluant les langes et deux intercommunales collectent ces déchets, à l’exclusion des langes, dans le cadre d’un projet pilote.

Aujourd’hui, les déchets organiques collectés sélectivement sont traités par biométhanisation. Le refus de digestat est incinéré et le digestat résultant de cette opération est mélangé à des déchets verts et passe par une étape de compostage. Le compost obtenu au final est utilisé en agriculture sous le couvert des autorisations régionale (certificat d’utilisation – AGW du 14/06/2001 favorisant la valorisation de certains déchets) et fédérale (dérogation de commercialisation – AR 28 janvier 2013 relatif à la mise sur le marché et à l’utilisation des engrais, des amendements du sol et des substrats de culture).

Les alèses pour adultes sont exclues de la collecte des déchets organiques et ceci pour des raisons sanitaires, car elles peuvent contenir des traces de médicaments qui pollueraient le compost obtenu en fin de process.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *