Close
La fusion des maisons du tourisme

La fusion des maisons du tourisme

Question orale (06/03/2017) de FONTAINE Eddy à COLLIN René, Ministre de l’Agriculture, de la Nature, de la Ruralité, du Tourisme et des Aéroports, délégué à la Représentation à la Grande Région

Monsieur le Ministre, le projet de fusion des maisons du tourisme a été lancé fin 2014.

Le 6 octobre 2016, le Gouvernement wallon a arrêté la cartographie du nouveau paysage touristique des maisons du tourisme. Celles-ci passeront ainsi de 42 à 28 ou plus, puisque c’est toujours en discussion, me semble-t-il.

Cette fusion a pour objectif premier – et un objectif louable – de mieux utiliser l’argent public en travaillant avec les bassins touristiques mieux identifiés.

Mes questions sont simples. Où en sommes-nous ? Pouvez-vous nous faire le point sur les synergies en cours ? Rencontrez-vous des problèmes particuliers pour certaines fusions ? Si oui, lesquels ? Si aucune solution ne se dégage, comptez-vous à un moment donné imposer les choses ?

Y a-t-il une nouvelle deadline puisqu’il me semble que des amendes étaient prévues à partir du 31 janvier ?

Réponse du Ministre

Monsieur le Député, à ce jour, sept maisons du tourisme ont été reconnues : Pays de Gaume, Haute Ardenne, Condroz-Famenne, Pays d’Arlon, Sambre-Orneau, Pays de Bouillon et Canton de l’est.

Les arrêtés de reconnaissance doivent être prochainement signés pour les neuf maisons du tourisme suivantes : Ourthe-Vesdre-Amblève, Parc des canaux et châteaux, Meuse Condroz Hesbaye, Pays de Charleroi, Hesbaye Brabançonnes, Picardie, Famenne Ardenne, Spa-Hautes Fagnes-Ardenne et Pays des lacs.

Les dossiers des six maisons du tourisme, Vallée de la Meuse Namur-Dinant, Pays de Vesdre, Cœur des Vallées, Ourthe et Aisne, Pays de Bastogne, et Pays de Liège, ne sont pas complets, il manque des délibérations, mais sont à l’analyse immédiate des fédérations provinciales concernées et de l’ASBL Wallonie Belgique Tourisme. Une fois le dossier complet, les arrêtés de reconnaissance pourront ensuite être signés.

Les deux maisons du tourisme suivantes font actuellement valider leurs nouveaux statuts et contrats programmes par leurs conseils communaux. Il s’agit du Pays de Saint-Hubert et du Pays de Herve.

Deux maisons du tourisme en statu quo au niveau de leur territoire finalisent leur dossier pour dépôt : Wapi et Région Mons. Les dossiers ne repassent pas dans ce cas dans les conseils communaux, les modifications statutaires sont uniquement validées en AG, et la procédure sera dès lors bouclée dans les temps.

La maison du tourisme de la forêt d’Anlier a déposé sa demande de conformité de ses statuts avant de passer les dossiers dans les conseils communaux.

Enfin, pour la maison du tourisme du Brabant Ouest, regroupant le bassin touristique Nivelles-Waterloo, la constitution du dossier de reconnaissance semble plus difficile, mais il me revient qu’une alternative est étudiée.

Comme vous le voyez, la reconnaissance des 28 nouvelles maisons du tourisme est, dans la plupart des territoires, finalisée ou en bonne voie de l’être.

Je vous demande de prendre sous toute précaution les noms que j’ai communiqués, parce que ce ne sont pas nécessairement les noms définitifs des maisons du tourisme concernées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *