Close

L’adaptation des formations IFAPME suite aux mesures de reconfinement partiel

Le 2 novembre dernier, les mesures de reconfinement partiel sont entrées en vigueur. Tous les secteurs ont dû s’adapter pour lutter contre la deuxième vague de la pandémie. Il en est de même pour les formations en alternance dispensées par le FOREm et l’IFAPME.

Les conséquences sont importantes sur les personnes en cours de formation, mais aussi pour celles qui sont en recherche d’un objectif professionnel. Le mot d’ordre est la distance ! L’opérateur IFAPME n’annonce pas d’annulation complète, mais bien de travailler en distanciel quand cela est possible…

Les stages et formations en entreprise sont maintenus dans la plupart des cas avec le respect strict des gestes physiques. Le FOREm a postposé ses formations en présentiel jusque fin novembre.

L’IFAPME s’est adapté en fonction des codes liés à l’enseignement pour les cours, soit rouge et les contrats d’alternance en apprentissage ainsi que les conventions de stage rémunérées sont autorisés dans toutes les entreprises qui peuvent exercer leur activité.

À nouveau, il est compliqué pour tous de réaliser sa formation de manière optimale. Je suppose que les moyens mis en œuvre (télétravail, mise à disposition de masque, gel, rémunération…) lors de la première vague ont pu trouver un nouvel écho et bénéficier aux stagiaires.

  • Monsieur le Ministre peut-il nous faire un état des lieux de situation dans les centres IFAPME ?
  • Qu’en est-il des mesures de chômage temporaire pour les stagiaires qui ne peuvent pas exercer dans les entreprises fermées comme esthéticienne, coiffeuse, et cetera ?

 

Réponse du Ministre

 

À la suite des dernières décisions des Gouvernements pour lutter contre la crise du coronavirus, le Réseau de l’IFAPME a réorganisé les cours en se référant aux mesures prises dans l’enseignement obligatoire (2e et 3e degré).

Les cours ont été suspendus du 2 au 15 novembre 2020 en apprentissage et du 26 octobre au 15 novembre 2020 en formation de chef d’entreprise pour permettre aux centres de formation de s’équiper et d’organiser des cours à distance. Ils ont repris le 16 novembre 2020 dans les conditions reprises ci-dessous.

Le code rouge doit être strictement respecté. Les règles sanitaires et de sécurité doivent être strictement respectées dans le centre de formation (port du masque obligatoire, distanciation sociale, aération des locaux…).

Les cours théoriques sont organisés « en duplex » ; ce qui permet de diminuer drastiquement la population présente dans les centres.

Les cours « en duplex » se donnent soit avec la moitié des apprenants d’une classe présents au centre et l’autre moitié des apprenants à distance, soit avec une classe entière présente au centre, mais avec une répartition des apprenants dans deux locaux. Le formateur étant filmé, cela permet à tous les apprenants de suivre le cours. Les apprenants qui ne disposent pas d’un équipement numérique adéquat pour suivre les cours à distance sont prioritaires pour assister aux cours en présentiel. Les centres ont équipé quelques classes additionnelles d’ordinateurs.

En apprentissage, le formateur est présent au centre. En formation de chef d’entreprise, le formateur peut donner son cours depuis l’endroit de son choix (du centre ou de son domicile), mais sous le contrôle du centre de formation.

Durant la période de suspension des cours, les formateurs ont été formés par les centres de formation pour dispenser leurs cours selon cette formule de cours « en duplex ».

Les centres de formation ont tout mis en œuvre pour que la formation puisse se poursuivre en partie en présentiel et en partie à distance et ils ont lancé diverses initiatives pour garantir le suivi des cours (contact avec les apprenants non présents au centre ou non connectés au moment du cours notamment).

Les cours à faible effectif (moins de 8 apprenants par classe) peuvent se donner en présentiel.

Les cours de pratique professionnelle se donnent en présentiel. Les groupes trop nombreux sont dédoublés. Si les ressources (formateurs, locaux) ne permettent pas le dédoublement, les auditeurs sont répartis en 2 groupes et ils ne sont présents qu’une fois sur 2.

Les évaluations et examens sont organisés en présentiel.

Les auditeurs qui le souhaitent peuvent toujours bénéficier de l’infrastructure du centre (mise à disposition de matériel, de la connexion Internet…). Aucun auditeur ne peut être laissé de côté.

Pour les cours qui se donnent en soirée, les auditeurs sont autorisés à quitter le centre de formation suffisamment tôt pour rentrer chez eux avant le couvre-feu.

Dans toute la mesure du possible, les horaires initialement programmés sont respectés. L’IFAPME envisagera l’organisation de cours de rattrapage lorsque les conditions le permettront.

Pour les entreprises à l’arrêt, les apprenants en alternance et les stagiaires sont mis en chômage économique ou pour force majeure (HORECA, secteurs des soins aux personnes, commerces, secteur événementiel…).

Le Réseau de l’IFAPME a pris toutes les dispositions permettant de respecter les décisions des Gouvernements et de veiller à la continuité de l’apprentissage des apprenants. Celles-ci continueront à être ajustées en fonction de l’évolution de la crise sanitaire et des prochaines décisions qui seraient prises pour y répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *