Close

Le constat de 3.600 scientifiques internationaux sur la réforme de la Politique Agricole Commune (PAC)

Monsieur le Ministre, ce sont 3 600 scientifiques, dont 137 Belges, qui demandent une réforme en profondeur de certains points de la PAC.

À l’heure actuelle, plus l’exploitation est grande et plus les aides sont importantes aux agriculteurs. Ce qui fait que, comme ma collègue l’a dit, 80 % des subsides sont octroyés à seulement 20 % des agriculteurs selon la taille de l’exploitation. C’est un cercle vicieux : moins vous avez de terres, moins vous avez d’aide.

Deuxième constat, c’est en termes de biodiversité. Les scientifiques pointent du doigt certaines choses : 57 % de la population des oiseaux a disparu depuis 1980.

Troisième constat, la population d’insectes, en particulier d’abeilles, est en fort déclin, en forte diminution.

Que disent alors les scientifiques ? Ils demandent simplement que l’on puisse renforcer les aides aux agriculteurs dans le cadre de la transition vers une agriculture plus proche de l’environnement. C’est d’ailleurs dans la DPR, Monsieur le Ministre.

Dans le cadre de la réforme de la PAC, est-il prévu d’une manière ou d’une autre que l’on réforme et que l’on change la façon dont les aides sont attribuées ?

Ma seconde question est de savoir, à partir de ce constat des scientifiques, si la mise en œuvre du Green Deal pourrait être impactée ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *