Close
Le contournement de Couvin et les possibilités d'aménagement du site des anciennes Fonderies du Lion

Le contournement de Couvin et les possibilités d’aménagement du site des anciennes Fonderies du Lion

Question écrite du 19/04/2017 à Maxime PREVOT, Ministre des Travaux publics, de la Santé, de l’Action sociale et du Patrimoine

Les travaux du contournement de Couvin avancent relativement bien. Monsieur le Ministre peut-il faire le point sur l’agenda des travaux ? L’état des réalisations est-il conforme au calendrier prévu ? On se souviendra que lors de tirs de mines, des maisons avaient été endommagées. Aujourd’hui, des riverains ont eu la visite d’experts. Peut-il faire le point sur cet aspect particulier du dossier ?

 

La E420 doit désenclaver le sud de l’Entre-Sambre-et-Meuse. À cet égard, les zonings de Chastres, Philippeville et Mariembourg seront des points stratégiques de développement économique. Un autre site en bordure de la future autoroute mérite une attention particulière : le site des anciennes Fonderies du Lion.

 

Entre-t-il dans la volonté de la SOFICO d’aménager ou de valoriser ce site ? On pense principalement à une aire multi-services, qui permettrait de répondre à certains besoins en matière de mobilité et d’offre pour les usagers de l’autoroute : aire de covoiturage, aire de repos pour les routiers… Aussi, vu les volontés de développement du CNG, ne faudrait-il pas réfléchir à la possibilité de prévoir une aire de recharge complète pour les véhicules roulant avec un carburant alternatif ?

Réponse du Ministre

Le chantier du contournement de Couvin comporte différentes phases :
* Phase 1A : aménagement du double pertuis de l’Eau Noire (réalisé d’octobre 2011 à septembre 2012).
* Phase 1B : construction de la portion de Frasnes au Ry de Rome (de novembre 2013 à fin septembre 2017).
* Phase 2 : construction de la portion du Ry de Rome à Brûly (d’août 2015 à mi 2019)
* Phase 3 : réalisation du passage sous les voies de la SNCB à Frasnes (d’octobre 2016 à mi 2019).
* Phase 4 : pose des équipements électromécaniques. Cette phase sera réalisée de manière simultanée sur les différents tronçons concernés.

Les phases 1B et 2 des travaux ont pris du retard par rapport aux plannings initiaux, essentiellement suite aux problèmes géologiques rencontrés en cours d’exécution des travaux.

On relève notamment que, lors des travaux de terrassement sur les tronçons en déblais, il a été constaté que les terrains en place n’avaient pas les caractéristiques attendues, malgré les examens préalables. Les examens effectués en cours d’exécution ont montré que les roches constituant les parois de certains talus en déblai présentaient effectivement un degré d’altération important, localement décomposées, voire retournées à l’état meuble. Cet état d’altération, imprévisible au moment du lancement des travaux, est un élément en nette défaveur de la stabilité des parois rocheuses. La solution de confortement d’ensemble préconisée par les experts en géotechnique a consisté à diminuer la pente des talus concernés. La nécessité de modifier l’inclinaison des talus a entrainé des travaux de terrassement plus conséquents, mais également des adaptations de certains ouvrages d’art dont les dimensions ont dû être adaptées en conséquence.

Le chantier du contournement de Couvin a donc dû subir des adaptations importantes dictées par la rencontre de ces aléas, engendrant par la même occasion des perturbations au niveau des plannings des chantiers. Néanmoins, la phase 1B du contournement proprement dit soit de Frasnes à la Platinerie devrait s’achever en septembre de cette année et cette partie du contournement pourrait donc déjà être mise en service. Concernant les phases 2 et 3 du contournement, respectivement la liaison Platinerie-frontière française et le tunnel sous la ligne SNCB, la fin des travaux est prévue mi 2019.

Concernant les dégâts chez les riverains, avant le début des travaux, des experts ont été désignés par mon Administration, pour réaliser un inventaire complet des habitations. Il est prévu qu’après travaux une expertise ait lieu afin de déterminer les dommages qui auraient pu être occasionnés suite aux travaux. Afin de remédier aux situations les plus urgentes, la fin de chantier n’a pas été attendue et une partie des plaignants ont déjà été indemnisés.

En ce qui concerne le site des anciennes Fonderies du Lion situé sur un site privé –  et donc en dehors du domaine de la SOFICO -, actuellement rien n’est prévu dans le cadre du contournement.

À propos du lancement d’une éventuelle concession (de travaux ou de services) présentant une offre de services aux usagers de l’autoroute, proposant au minimum une station-service, sur le tracé dit du contournement de Couvin, il parait prématuré de prendre une position arrêtée à ce jour.
À terme, il y aura lieu effectivement d’être attentif à l’évolution positive du trafic sur ce tracé, car il s’agit d’une condition sine qua non pour susciter l’intérêt de potentiels candidats concessionnaires, au-delà de la présence de concurrents d’ores et déjà établis à proximité du tracé. Cependant, pour rappel, la création d’un parking poids lourds a été refusée dans le cadre du permis d’urbanisme du contournement.
Naturellement, le cas échéant, cette potentielle offre de service devra s’effectuer en parfaite coordination avec les autorités françaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *