Close
Les dégâts engendrés par les travaux du contournement de Couvin

Les dégâts engendrés par les travaux du contournement de Couvin

Question écrite du 12/05/2017 à Maxime PREVOT, Ministre des Travaux publics, de la Santé, de l’Action sociale et du Patrimoine.

Le 26 avril, la presse s’est fait l’écho de dégâts importants subis par des maisons situées à proximité des travaux du contournement de Couvin.

 

Un comité de riverains a d’ailleurs vu le jour, l’ ADIC pour « Association de Défense de nos Intérêts Citoyens » qui, pour éviter des actions en justice longues et coûteuses, souhaite régler cette affaire à l’amiable.

 

Cependant, il semblerait que l’attitude des entrepreneurs n’ait pas le même sens. C’est pourquoi ils ont demandé à Monsieur le Ministre de les aider à clôturer le dossier. En 2015, le Service public de Wallonie leur avait déjà promis des expertises et indemnisations à la fin du chantier de la première phase, mais celle-ci a déjà été reculée à plusieurs reprises.
Quelles sont les dernières informations que Monsieur le Ministrepeut nous communiquer sur ce dossier ?

Réponse du Ministre

J’invite l’honorable membre à consulter la réponse à la question écrite n°791 qu’il m’a lui-même posée sur le même sujet. Quant aux expertises et indemnisations, pour rappel et précisions, avant le début du chantier, des états des lieux ont été réalisés pour toutes les habitations situées à moins de 250 m de l’axe de la nouvelle voirie tel que prévu au cahier spécial des charges.
De nouveaux états des lieux auront lieu après l’achèvement des travaux, afin de déterminer l’ampleur des éventuels dégâts constatés, pouvoir déterminer le lien avec les travaux exécutés et envisager des indemnisations. Néanmoins, des indemnisations ont déjà eu lieu, notamment au niveau de la rue du Béguinage, située à proximité immédiate du tracé de l’E420. De plus, suite à au courrier du comité de riverains qui m’est parvenu, j’ai demandé à mon Administration de me faire rapport de la situation, avec la liste complète des expertises réalisées et à réaliser, afin de répondre aux mieux à leur interpellation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *