Close

L’impact du prélèvement kilométrique sur les voiries secondaires

Depuis l’instauration de la redevance kilométrique pour les poids lourds, en 2016, de nombreuses communes ont enregistré des plaintes relatives au report du trafic de poids lourds vers les voiries secondaires.

En effet, on constate une augmentation du nombre de poids lourds entraînant des dégradations sur ces voiries secondaires, qu’elles soient régionales, communales ou provinciales, parce que ces voiries n’ont pas été conçues pour supporter un charroi d’un tonnage aussi important.

De plus, les habitations proches peuvent souffrir de ce trafic au travers de fissures ou autres dommages attribués à ce passage inhabituel de poids lourds.

Ainsi, plusieurs communes ont adopté des interdictions de circulation sur les voiries secondaires pour les poids lourds d’un tonnage trop important. Ce détournement de trafic est aussi parfois lié à la proximité d’une route régionale ou d’une autoroute soumise au prélèvement kilométrique ou encore, dans le cas d’une nouvelle jonction, à la mise à jour tardive des données GPS et des panneaux de signalisation. J’ai quelques exemples concrets en Province de Namur, mais je présume que c’est le cas aussi dans d’autres provinces.

Dans une réponse à une question précédente, vous indiquiez que Stratec avait identifié 11 tronçons problématiques sélectionnés sur base du nombre de plaintes et constaté, après analyse, que le trafic de transit restait relativement stable.

Ces tronçons sont-ils aujourd’hui toujours la cible d’un nombre important de plaintes ?

D’autres tronçons font-ils désormais l’objet d’un nombre important de plaintes relatives au trafic de poids lourds ? Si oui, lesquels ?

Concernant la mise à jour des données GPS et surtout l’installation des panneaux de signalisation mis à jour lorsqu’une nouvelle jonction de route principale est ouverte, pouvez-vous nous indiquer si une amélioration des délais de transmission de ces données et dossiers aux services compétents est prévue  ?

L’objectif serait d’éviter un report inadapté du trafic vers les voiries secondaires dangereuses pour la circulation de ces poids lourds.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *