Close

le soutien à la solvabilité des entreprises wallonnes

Récemment, l’Union wallonne des entreprises a publié son rapport sur l’état de santé de l’économie wallonne, constatant que la crise sanitaire « a frappé, et frappe encore durement, le tissu économique du pays, et singulièrement de la Wallonie ». L’UWE émet des recommandations pour éviter de tomber dans une crise de solvabilité.

Au vu de la crise sanitaire, le bilan de santé est difficile. 22% des entreprises wallonnes seraient dans un état critique et demandent un besoin accru de liquidités. Cela représente plus de 91.000 équivalents temps plein. De plus, la majorité des acteurs fragilisés sont des très petites entreprises de 1 à 9 ETP.

Dès lors, il reste important de maintenir un accompagnement renforcé pour les TPE et PME en difficulté au niveau des liquidités, voire de leur solvabilité. Cependant, il est toujours primordial d’affiner nos outils pour repérer les entreprises zombies.

  • Comment incluez-vous dans le plan de relance de la Wallonie une dimension spécifique à l’accompagnement des petites entreprises et PME au sortir de cette crise sanitaire, afin de repérer les signes avant-coureurs de problèmes de solvabilité et nous attaquer à ce problème le plus rapidement possible ?
  • Dans l’optique de dynamiser l’économie wallonne, le Gouvernement souhaite, au travers des objectifs de la DPR, mettre en place un programme d’un entrepreneuriat de rebond pour les entreprises en quête d’un second souffle.
  • Il est plus que jamais essentiel pour continuer à stimuler l’esprit d’entreprendre en Wallonie, notamment auprès d’entrepreneurs ayant été mis en échec en raison de la Covid-19.
  • Quelles seront vos priorités politiques pour mettre en oeuvre un tel plan ?

Réponse du Ministre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *